Tout savoir sur le typhus félin

Tout savoir sur le typhus félin

Votre chat est atteint d’un typhus et vous ne savez pas quoi faire ? L’extérieur présente de nombreux dangers pour les chats. En particulier, le contact étroit et fréquent avec des chats errants peut mettre en danger la santé du chat domestique. Il se peut que ces chats soient même atteints de maladies graves telles que la leucose féline, l’immunodéficience virale et le typhus. Dans cet article, nous allons vous parler de ce que vous devez savoir sur typhus félin, les symptômes ainsi que les traitements possibles.

Qu’est-ce que le typhus félin ?

Également appelée panleucopénie féline, il s’agit d’une maladie très contagieuse et potentiellement mortelle. Vous pouvez la combattre en vous informant ici ou à l’aide d’un vaccin efficace. De cette façon, vous pouvez empêcher sa propagation. Il est également possible de reconnaître et de contrer à temps les symptômes de cette maladie.

L’évolution est assez rapide

Si l’on veut éviter des conséquences désagréables, il faut agir à temps. En général, les chats contractent le virus du typhus s’ils entrent en contact avec un chat malade qui les lèche ou les mord. Le contact avec les excréments de l’animal infecté peut également provoquer une infection. Ou bien les chatons peuvent contracter le typhus avant la naissance de leur mère.

Enfin, il existe une possibilité de transmission de l’infection de l’homme au chat. En effet, le virus est très résistant et l’homme peut introduire dans la maison des agents pathogènes présents à l’extérieur, par exemple sur la semelle de ses chaussures.

Symptômes et traitement

Comme chez l’homme, les chiots et les personnes âgées sont particulièrement exposés. La période d’incubation du virus peut varier de deux à cinq jours et se présente sous trois formes. Il existe la forme hyperaiguë, qui apparaît chez les chatons qui n’ont pas encore été vaccinés. En général, cette forme ne permet pas aux chats de s’échapper et ils meurent en quelques heures.

La forme aiguë se déroule en trois phases, qui commencent par de la fièvre. Par la suite, le chat commence à se déshydrater. Sa muqueuse devient plus pâle et sa température chute brusquement. Le troisième stade du typhus félin est constitué de vomissements et de diarrhées hémorragiques qui augmentent le niveau de déshydratation. Si elle est détectée à temps, la maladie peut être guérie, mais dans la moitié des cas, le félin meurt. Enfin, il existe une forme subaiguë, qui provoque une diarrhée chronique et n’entraîne pas la mort.

Les chats atteints de typhus présentent un taux très faible de globules blancs. Le vétérinaire diagnostiquera le typhus à l’aide d’une prise de sang. La confirmation de la maladie se fait par une analyse fécale. Il n’existe pas de traitement spécifique pour combattre le typhus, mais vous pouvez empêcher l’animal d’être infecté par d’autres bactéries en premier lieu. En effet, ses défenses immunitaires seraient trop faibles pour les expulser.

Vous pouvez vous concentrer sur des médicaments qui arrêtent les vomissements et la diarrhée, ou sur des antibiotiques spécifiques. Dans tous les cas, la seule véritable forme de prévention est la vaccination contre la maladie.